ENGLISH | FRANCAIS

    Acceuil       A propos du Coastal Academy        Formations       Donateurs et partenaires         Comment pouvez-vous aider        Profils des étudiants         Nous contacter

Dix étudiants partent pour une formation sur terrain de trois semaines en Méthodes de Monitoring des Ecosystèmes Marins et Côtiers Tropicaux

  Rufford Small Grants Foundation  

 

 

Nosy Hara Marine ParkL’équipe parte aujourd’hui, le 15 Juin 2012, pour une durée de 3 semaines, avec pour but de donner aux dix étudiants de l’Université d’Antsiranana une formation importante en des méthodes de monitoring internationalement-reconnues, aussi bien que l’opportunité de contribuer au projet novateur de C3 de cartographie et de recherches dans la région.

 

Comme toujours, une forte demande de places a eu pour résultat qu’on a du mettre en œuvre une procédure rigoureuse et concurrentielle de sélection, afin de déterminer les dix étudiants qui participeraient à la sortie. Plus d’informations sur les étudiants choisis et les raisons de leurs demandes d’inscription sont disponibles ici.

 

Les étudiants voyageront à Ampasandava, ou ils se baseront pendant la sortie, en se déplaçant aux communautés locales afin de cartographier et de suivre les écosystèmes importantes des mangroves autour du Parc Marin de Nosy Hara.

 

Des employés expérimentés de C3 formeront les étudiants à la méthodologie de monitoring des mangroves de l’Institut Australien des Sciences Marins (AIMS), une méthodologie qui est largement employée et qui permet la cartographie des mangroves, l’évaluation de leur structure et leur composition, et leur suivi à long-terme. Ils apprendront à identifier les espèces différentes qu’ils y trouveront, à utiliser les matériels de terrain comme les appareils GPS qui sont centrales au travail sur terrain, et ils pratiqueront la méthodologie. Une fois confiants de son application, ils aideront dans la collecte des données afin de déterminer l’étendu et le statut des écosystèmes des mangroves dans la région.

 

L’état actuel des mangroves dans le Parc Marin de Nosy Hara est toujours méconnu, en dépit du fait que cette région représente un habitat critique pour plusieurs espèces menacées, et abrite une population humaine extrêmement pauvre qui dépend de ces ressources naturelles pour les moyens de vie et la subsistance. Les recherches constitueront une étape préliminaire du projet plus large de C3, qui vise à inciter les communautés locales à la gestion durable des ressources marines et à la conservation des espèces en voie d’extinction. Afin que ce projet soit réussi, il faut tout d’abord collecter des données de base sur ces ressources, et il faut mieux comprendre leur importance et leur valeur aux communautés locales. Ainsi fournira-C3 les services communautaires, comme les soins de santé et l’enseignement, et aidera les membres de ces communautés à s’orienter vers les moyens de vie plus durables au moyen de petits prêts, en échange d’une bonne intendance environnementale. Ce projet améliorera les moyens de vie de ces communautés, mais aussi promouvra une meilleure gestion de l’environnement et des ressources dont ces communautés dépendent.

 

Quant aux étudiants, cette formation leur accordera des expériences sur terrain inestimables, qui ne leur sont pas offerts dans leur programme universitaire, et qui leur aideront énormément dans leurs carrières. Ils auront l’occasion d’apprendre à manipuler les équipements souvent utilises dans le travail sur terrain écologique, et obtiendront une compréhension approfondie de la conception d’une expérience de suivi des mangroves et de l’application des méthodologies. Cela représente une opportunité cruciale d’améliorer leurs CVs et de s’assurer que les professionnels environnementaux futurs possèdent les connaissances et les capacités nécessaires afin de sauvegarder ces écosystèmes critiques.